L'Union Santé et Action Sociale Départementale CGT du Finistère est une instance qui regroupe tous les syndicats CGT des hôpitaux et établissements relevant de la Fonction Publique Hospitalière, les cliniques du Secteur Privé, et les associations de l'Action Sociale.


Elle collecte les informations et coordonne les actions collectives.

 


CH Quimperlé: dans l'oeil du cyclone HPST!??

Dans son journal d'octobre 2013, la CGT du CH Quimperlé s'inquiète de la "feuille de route" de la nouvelle directrice et craint la fusion avec le CH de Lorient...

lire le "COGITE"

 

à lire aussi dans le même numéro:

- la suppression du "jour de carence" se confirme...
- petit rappel sur les départs en retraite
- modèle de demande de révision de note
- des infirmiers de + en + nombreux et de + en + jeunes...

 

CH Morlaix: la contestation continue!

CGT & SUD le 4 juillet au CH Morlaix
CGT & SUD le 4 juillet au CH Morlaix

Le secteur de l'Action Sociale et Médico-sociale de plus en plus sinistré.

Les personnels se mobilisent avec la CGT!

lire le tract CGT  Action Sociale du Finistère                                 publié le 16 juin 2013


Les coopérations: remèdes aux effets indésirables de la T2A!!!


Bretagne. Des hôpitaux étranglés par le déficit
17 décembre 2012

En juillet dernier, la Fédération hospitalière de France (FHF) tirait la sonnette d'alarme: d'ici la fin de l'année, certains hôpitaux ne seraient plus en mesure...

Source : www.letelegramme.com


Patricia, trésorière de l'USD a viré dans le camp des retraités
Patricia, trésorière de l'USD a viré dans le camp des retraités

Sanitaire et médico-social. Le privé dans la rue
30 novembre 2012

Répondant à l'appel des syndicats CGT, FO, Sud et CFTC du Finistère, les salariés du secteur social, médico-social et sanitaire privé à but non lucratif ont débrayé hier...

Source : www.letelegramme.com

CGT-Hôpital LANDERNEAU. Piqûre de rappel sur la prime de service
14 novembre 2012

Les délégués CGT du centre hospitalier Ferdinand-Grall pensaient enfin obtenir gain de cause avec la décision du tribunal administratif de Rennes de juin2008, favorable à leur...

Source : www.letelegramme.com



Santé: Attaque sans précédent contre une Convention Collective: CCNT 51

(Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne, privés non lucratifs)


 LUNDI 15 OCTOBRE 2012
Mobilisation intersyndicale pour la défense de la CCNT 51  

 

lire le Bulletin de la Fédération CGT Santé et Action Sociale


La réponse d'Annick LE LOCH, candidate du Pays Bigouden - Cap Sizun, élue à l'Assemblée Nationale.

Objet : conditions de travail dans les EHPAD - dépendance - santé - protection sociale

une loi-cadre sur le vieillissement et la dépendance...reconnaissance du rôle de l’hôpital public...redéfinir le mode de financement de l’hôpital... consolidation du financement de la sécurité sociale...

Les personnels de plusieurs maisons de retraite du Finistère se sont réunis hier à Quimperlé pour faire part de leur mal-être.Ehpad. «La détresse des personnels devient extrême»

 

 

En sous-effectif, les personnels des Ehpad courent après le temps. Réunis, hier, dans le cadre d'une commission «maison de retraite» de la CGT, les soignants ont exprimé leur souffrance.

«Quand on lève la personne âgée le matin, on la prend, on la pose aux toilettes et en même temps on la lave». «Pour les repas, pour gagner du temps, on mélange parfois la compote avec la semoule. C'est du gavage». «Il y a des personnes âgées qui n'ont même pas une douche par mois. On les nettoie au gant. À 1.600 € par mois, ils ont bien le droit à une douche, non?». Trois témoignages de personnels de maisons de retraite révélateurs. Des situations qui paraissent inimaginables. Et pourtant. Les personnels ne le cachent pas, il s'agit bien de «maltraitance». 

«Un ou deux pour 80 personnes âgées»

Les soignants sont les premiers à le déplorer mais pourtant ils se disent impuissants, et même victimes. Cela fait longtemps qu'ils ont tiré la sonnette d'alarme. Sans que cela soit entendu. À nouveau, ils tapent du poing sur la table, las d'une situation qui plonge les employés dans une profonde souffrance. Sans parler des conséquences sur les personnes âgées. Plusieurs représentants de maisons de retraite du Finistère se sont réunis, hier, à Quimperlé, dans le cadre d'une commission «maisons de retraite» de la CGT. Qu'ils soient d'Huelgoat, de Châteaulin, d'Audierne, de Quimper, de Lesneven, de Douarnenez Plabennec, Brest ou Morlaix, le constat est le même: «on est en sous-effectifpermanent». L'un deux illustre même avec un chiffre alarmant: «Le week-end, on est parfois seulement un ou deux pour 80 personnes âgées». «C'est parfois aussi le cas en semaine à certains moments de la journée», renchérit l'une de ses collègues. Loin du ratio rêvé par la CGT, à savoir un personnel pour un résidant. «Il y a 15ans, on était 8,5 employés pour 35personnes âgées, aujourd'hui, on est 1,5!» témoigne une autre soignante.

«Budgets en diminution» 

Du coup, c'est une perpétuelle course contre la montre. «Les personnes âgées rentrent en Ehpad (Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) de plus en plus dépendantes. Or les budgets sont en diminution ce qui a pour conséquence une dégradation de la prise en charge des résidants», explique Gilles Kerloch, secrétaire adjoint de l'union syndicale départementale (USD), chargé des maisons de retraite. Il poursuit: «Les soignants sont toujours à la poursuite du temps alors que, quand on est âgé, on devrait pouvoir prendre son temps. On leur impose un rythme qui nous est nous-même imposé, faute de moyens». 

«Hausse des arrêts de travail»

«Cette maltraitance nous est imposée et elle a des conséquences sur le mal-être au travail des personnels», insiste Marceline Séverac, secrétaire générale CGT de l'USD. «Des fois, on les voit pleurer. On a peur qu'ils se sentent tellement mal qu'ils fassent une bêtise», souffle-t-elle. Ce mal-être des personnels se traduit par une hausse des arrêts de travail et des taux d'absentéisme. «Le mal-être vient aussi du fait qu'on n'a plus de vie privée à cause des autoremplacements. On nous appelle sur nos jours de repos, nos RTT, nos vacances... Et on nous culpabilise», raconte une employée. 

«Changer, avant que ça devienne dramatique»

La CGT a adressé des courriers au président du conseil général, aux directeurs des maisons de retraite, à l'Agence régionale de santé, aux sénateurs et aux députés du Finistère. «Il faut changer les choses avant que la situation ne devienne trop dramatique. La détresse des personnels devient extrême. Ils en ont ras-le-bol. Faut-il que le personnel, les familles, les résidants occupent la place publique pour que çachange?» s'interroge la CGT.

  • Florence Vergne - Le Télégramme du 8 juin 2012

 

Hôpital de Morlaix. «Un plan social qui ne dit pas son nom»

26 mai 2012

L'intersyndicale SUD-CGT a décidé d'amplifier son mouvement de protestation contre la direction de l'hôpital.

Réunie en assemblée générale mardi, l'intersyndicale SUD-CGT du Centre hospitalier de Morlaix a décidé d'intensifier son mouvement de protestation contre la politique sociale de la direction de l'hôpital. «Nous nous opposons à la fermeture de la crèche, à la suppression du poste d'assistant social, à la privatisation du poste de vaguemestre, à la suppression d'un poste de médecin du travail et au remplacement de l'infirmière du travail par un mi-temps secrétariat», explique l'intersyndicale dans un communiqué. Les syndicats craignent également des suppressions de poste dans «les services logistiques et techniques, et certains services de soins, comme la réanimation, la cardiologie, et les soins intensifs». Un pique-nique sera organisé, jeudi, de 11h30 à 14h, devant le bâtiment administratif du centre hospitalier, afin de se faire entendre par la direction. Les syndicats tiendront également un stand sur le marché de Morlaix samedi 2juin. «Des tracts seront distribués afin d'alerter les citoyens sur la situation de l'hôpital de Morlaix», explique les syndicats, qui s'opposent à «un plan social qui ne dit pas son nom».

Hôpital de Quimperlé - Bois-Joly. La CGT demande la création d'un groupe de travail

22 mai 2012

Le syndicat CGT du centre hospitalier vient d'adresser un courrier au directeur à propos de Bois-Joly. Il y fait état «du mal-être des personnels : insatisfaction dans l'accomplissement de leur travail, sentiment de maltraitance institutionnelle, épuisement moral, pression de la part des familles, dévalorisation, manque de reconnaissance». «Ces personnels», poursuit le syndicat, «nous racontent la façon d'exercer leurs tâches "à toute vitesse" et de manière "bâclée" concernant les soins d'hygiène, l'alimentation et l'accompagnement des résidants dans le maintien de leur autonomie (pas le temps, donc on fait à leur place)...». «La seule réponse qui leur est régulièrement apportée est de la compréhension, tout en soulignant le manque de moyens alloués par les financeurs. Cela n'est pas satisfaisant». «Force est de constater», écrit encore la CGT, «que l'absentéisme est important sur ces secteurs et, au regard des témoignages que nous avons recueillis lors de nos différents passages, l'épuisement est tel que les arrêts de travail risquent encore de se multiplier. Ces nombreux arrêts ne sont pas toujours remplacés, ce qui engendre une augmentation de la charge de travail, une augmentation des heures supplémentaires...» Le syndicat demande au directeur de mettre en place rapidement un groupe de travail, issu du CHSCT, «afin de réfléchir à de réelles améliorations dans l'organisation du travail en EHPAD et en USLD, pour que nos aînés puissent être traités avec tout le respect qui leur est dû».

Toute l'actualité du grand ouest > Rennes - vendredi 30 mars 2012 

Pour la reconquête de la protection sociale - Rennes

vendredi 30 mars 2012


Hier à Rennes, une centaine de personnes ont manifesté contre le démantèlement du secteur social et santé. 

 

Hier, à Rennes, une centaine de personnes ont remis en cause les dérives de la protection sociale.

 

À l'appel de la CGT, ils sont venus des quatre départements bretons. Pour dénoncer une politique découlant de la loi Bachelot, datant de 2008 et qui concerne protection sociale, santé et action sociale. « Cela aboutit par exemple à une réorganisation du travail dans les hôpitaux qui passe par une réduction des effectifs. On voit également du personnel obligé de travailler dans plusieurs établissements. On recherche avant tout la rentabilité au détriment de la qualité des soins », pointe Dominique Besson, coordinatrice régionale CGT santé et action sociale. La CGT tire la sonnette d'alarme et évoque du personnel en souffrance. « Le facteur d'ajustement est celui des effectifs. Ainsi dans le Finistère on a regroupé les CPAM, Urssaf, et Caf de Quimper et Brest. Et le 1 er janvier 2013 les Urssaf seront régionalisées ».

Pôle emploi, hôpitaux publics et privés, caisses de retraites, Caf, Missions locales se retrouvent autour des mêmes craintes. « Tous les moyens diminuent, les conditions de travail se dégradent. C'est la catastrophe pour tous les secteurs de la protection sociale. On va vers une marchandisation de la santé, dans laquelle sont exclus les malades ayant peu de moyens financiers », constate Philippe Perennou, coordinateur régional CGT pour les organismes sociaux.

À 12 h, une délégation a été reçue par la directrice de cabinet du préfet.

 

Ouest-France

 

Pour info de l'UFAS, L'UD et de l'USD, sur la mobilisation dans le Finistère, suite à l'appel national du 22 mars 2012:

 400 à 500 salarié du Social, Médico-social et du Sanitaire privé se sont rassemblés à Brest (Guipavas plus exactement),
 devant le siège des Papillons Blancs du Finistère, dont la Directrice Générale est représentante régionale de l'UNIFED (regroupement des syndicats employeurs de la branche).
Cette action était initiée 
au plan départemental par la CGT , rejointe par des syndicats d'établissements SUD, CFDT et CGC., pour la défense des conventions et la revalorisation des salaires.
 Pour s'y rendre, opération escargot sur les voies express (à partir du Faou pour le sud, et Landerneau pour le nord).
 Sur place, ambiance militante et festive sur les pelouses du Siège, avec saucisses/merguez, bar, et prises de parole des organisations syndicales présentes. 
Beaucoup d'Associations étaient représentées, des établissements étaient fermés (plusieurs ESAT et un IME entre autre)
Nous avions demandé à être reçu par la Directrice Générale, mais celle-ci, en congés, n'a pas daigné se faire représenter par un autre responsable de l'Association. Les organisations syndicales se sont entendu pour organiser cette entrevue dans les plus bref délais... 
à noter que nous n'avons pas eu de réponse des Associations de parents et d'usagers, que nous avions invités. 
à noter aussi le peu d'écho dans la presse, que nous avions pourtant contactée.

 Très bonne mobilisation donc, avec un type d'actions qui a visiblement répondu à l'attente des salariés présents.
 Nous avons perçu une attente que la mobilisation se maintienne et se durcisse, autour de  la défense des Conventions Collectives et de la revalorisation générale des salaires.

Pour l'USD/Action Sociale 29
Jacques Guillamet

A la tête de l'USD, Marcelline SEVERAC, de la CGT du CH Douarnenez, prend la succession de Bruno Jardin (CHU de Brest), appelé à des fonctions fédérales.

La CE de l'USD 2012 - 2014 

 

CH Landerneau                                      Prouteau Rose Marie

                                                            Berthou Catherine

Santé privé action sociale BREST            Orsonneau Marie France

Papillons Blancs                                     Atténa Boissel Elisabeth

                                                            Marchand Loic

CHIC                                                    Le Louarn Patricia

                                                            Trebern Jean Marc

EPSM Gourmelen                                   Seznec Christian

                                                            Milin Yannick

                                                            Jegou Fabienne

CH Douarnenez                                     Gourlay Jean Bernard

                                                            Hoareau Josiane

                                                            Severac Marceline

Audierne                                               Kerloch Gilles

CH Quimperlé                                        Quémat didier

                                                            Etiemble Nelly

CH Morlaix                                            Le Guen Ronan

                                                            Duvouldy Flore

                                                            Pereira Richard

                                                            Le Fur josette

                                                            Blosse Patricia

CH Lesneven                                         Salaun Christine

                                                            Beauvillain Xavier

                                                            Guiziou Catherine

EPHAD CHATEAULIN                               Jeanine MOREAU

KAN AR MOR                                         Bariou Thierry

                                                           Guillamet Jacques

                                                           Ansel Loïc

Retraités                                              Christian Moncomble

                                                           Marie Claire Sonnic

CHU Brest                                            Roudaut Jacques

                                                           Thomas Bourhis

                                                           Ropars Jeanine

                                                           Cornic Christiane

CHRU CARHAIX                                    Poupon Nadine

                                                           Cadiou Lydie

Genêt D’Or                                           Gondot Lionel

TY YANN                                               Le Borgne Jacques

                                                           Montfort Franck

Hôtel Dieu                                            Quelaudren Isabelle

Perharidy                                             Riou Gisèle

 

 

 

 UNION SYNDICALE DEPARTEMENTALE

Santé et Action Sociale

Finistère

85 rue Laennec 29171 DOUARNENEZ CEDEX

( 06.49.76.78.83 - - Email : usdcgtfinistere@yahoo.fr 

 

CONGRES DE L’USD DU FINISTERE  1ER ET 2 MARS 2012

RELEVE DE CONCLUSIONS

Quel outil départemental pour organiser l’activité syndicale dans les champs de la santé et de l’action sociale ?

 

L’Objectif est de s’organiser au sein de notre USD pour mieux travailler ensemble afin de lutter contre les « casses » des différents secteurs, que se soit dans la santé publique, privée, le social et le médico social.


Þ    Permettre à tous les participants aux différentes Commissions d’obtenir le maximum de droits syndicaux en les intégrant de droit dans l’USD qui est l’organisme directeur de la CGT santé action sociale sur le Finistère.


Þ    Lister les commissions actuelles et les participants, favoriser et permettre la création de nouvelles commissions (privé, psy..). Etablir un règlement intérieur des commissions.


Þ    Organiser les syndicats en commissions sur les territoires pour d’adapter aux découpages que nous impose l’ARS Partager les informations, organiser ensemble les luttes, les actions de syndicalisation, recenser les syndiqués isolés pour les rattacher à des syndicats, accompagner la création de nouveaux syndicats, augmenter le rapport de force face aux directions (pas d’interlocuteur unique)…


Þ    Favoriser toutes les formes possibles d’organisations pour que les retraités restent adhérents à la CGT : syndicats de retraités, sections syndicales au sein de syndicats d’actifs. Anticiper sur les départs en prenant contact avec les futurs retraités.

 

Tels les établissements et des associations patronales, les syndicats  CGT se regroupent pour organiser la riposte afin de faire reculer les politiques mises en place par le gouvernement. 

 

 

 

Marceline Séverac, Sylvie Brunol, Jacques Guillamet, Jacques Le Borgne, Dominique Besson expliquent que les conséquences de la loi Bachelot exigent une nouvelle organisation de leurs syndicats dans le secteur de la santé, du social et du médico-social
Marceline Séverac, Sylvie Brunol, Jacques Guillamet, Jacques Le Borgne, Dominique Besson expliquent que les conséquences de la loi Bachelot exigent une nouvelle organisation de leurs syndicats dans le secteur de la santé, du social et du médico-social

3 mars 2012 - Article du Télégramme

 

Le congrès de l'Union syndicale départementale santé et action sociale CGT s'est tenu hier à Quimper. Une restructuration a été décidée afin de répondre à la mise en place des communautés hospitalières de territoires.

Organisé tous les trois ans, ce congrès a décidé de restructurer l'Union départementale afin de répondre aux conséquences de la loi HPST de 2009 (hôpital, patients, santé et territoires), dite loi Bachelot, qui a mis en place les communautés hospitalières des territoires. Celles-ci regroupent les établissements des secteurs médico-social, social et sanitaire. 

Mise en place de l'Union hospitalière à Brest 

«Dans le secteur 2, celui de Quimper, l'Union hospitalière de Cornouaille a déjà été mise en place. Elle regroupe les hôpitaux de Gourmelen, Pont-l'Abbé, Douarnenez et Saint-Yvi», rappelle Marceline Séverac, secrétaire du syndicat CGT à l'hôpital de Douarnenez. «Le secteur 1, celui de Brest, est en train de se mettre en place autour du CHRU de Brest. Ce que nous ne voulons pas, c'est que le directeur d'un établissement soit le directeur de la communauté hospitalière, car, on s'en rend bien compte, chaque directeur à tendance à défendre son pré carré». 

Des inquiétudes 

Le congrès a aussi été l'occasion de soulever les inquiétudes partagées par les syndicalistes travaillant dans le secteur sanitaire, médico-social et social. «À la fin du mois, le directeur de l'ARS dira s'il valide le nouveau plan régional de santé. La CGT y est opposée car ce plan va entraîner des fusions et des restructurations. Il ne prend pas en compte les conditions de travail. La région Bretagne y est aussi opposée», souligne Dominique Besson, coordinatrice régionale de la santé, de l'action sociale et CGT. Le syndicat craint que la restructuration des associations médico-sociales n'engendre «un gigantisme». Les débats ont également porté sur la convention collective unique, une idée soutenue par la CGT, qui demande à ce qu'elle soit améliorée par rapport à ce qui existe déjà. Une journée d'action nationale, soutenue par l'intersyndicale, aura lieu le 22mars.

  • Cathy Tymen

 

L'USD tient son congrès le 1er & 2 mars à Quimper

 

USD CONGRES 2012 rapport d'intoduction

24 novembre 2011

 

La CGT du CHIC tient son congrès

 

7 novembre 2011 élections professionnelles
7 novembre 2011 élections professionnelles

7 novembre 2011

 

Retrouvez les résultats des élections aux commissions administratives paritaires du Finistère, ainsi que les élus. voir

Avril 2011

 

Percée magnifique de la CGT à l'Hôtel-Dieu de Pont-L'Abbé, après 30 ans d'absence.

 

Voir les résultats.

Journée d'action nationale unitaire 2 avril à Rennes
Pour le droit aux soins pour toutes et tous.
tract 2 avril recto verso.pdf
Document Adobe Acrobat 114.2 KB
CONGRES de l'USD CGT du Finistère juin 2009
Présentation du contexte social, politique, économique.
Orientations de la CGT dans le secteur sanitaire et médico-social, public, associatif, privé.
doc congres.pdf
Document Adobe Acrobat 727.2 KB
Vers l'Union Hospitalière de Cornouaille...
Pautonnier présente son projet se voulant rassurant...
Les fondations pour une fusion programmée des hôpitaux de Cornouaille...
UHC de Pautonnier0001.pdf
Document Adobe Acrobat 115.5 KB

Ca bouge aussi dans l'associatif, voici un lien intéressant 

 

http://hlguemene.over-blog.org/

Le privé n'est pas épargné...

janvier 2011

 

Hôtel-Dieu du nouveau!

 

Exit Massé-Trévidy!

Les soeurs de St Thomas viennent au secours des Augustines... La faillite est évitée!

(voir article du Télégramme)

Hôtel-Dieu de Pont-L'Abbé en péril
Pour sauver la mise l'Hôtel-Dieu ne sait plus à quels saint se vouer...
Il cède le médico-social à Massé-Trévidy.
Hotel-dieu Trévidy0001.pdf
Document Adobe Acrobat 128.2 KB
Dans le privé à Brest aussi....
Ici c'est le groupe VEDICI qui rachètent les cliniques brestoises...
cliniques privées brest0001.pdf
Document Adobe Acrobat 282.9 KB
Dans le privé aussi...
les cliniques de Quimper sont absorbées par LA MUTUALITE
fusion cliniques0001.pdf
Document Adobe Acrobat 2.5 MB
Le privé n'est pas épargné...
La MUTUALITE aux manettes...
cliniques fusion0001.pdf
Document Adobe Acrobat 3.9 MB
Bilan Santé dans le Finistère janvier 2008
Les restructurations hospitalièress'accélèrent
4 pages santé.pdf
Document Adobe Acrobat 261.5 KB
Flèche bas Flèche haut
Loading
pages visitées