AGENTS NON EPARGNES

 

Le 16 décembre 2011

 

NON AUX CONGES EPARGNES ENCORE MOINS PERDUS

    POUR DES AGENTS NON EPARGNES !!!

 

Alerte à la direction

 

Cette période de fin d’année 2011 s’avère très tendue au niveau des plannings.

 

Le solde des jours à prendre est important et  un certain nombre d’unités doivent travailler en sous-effectif pour y faire face et donc réduire l’offre et/ou la qualité des soins.

 

Lors du CTE du 24 Novembre dernier, les organisations syndicales ont sollicité le Directeur pour qu’il accorde aux agents de solder leurs congés sur la première quinzaine de janvier.

 

Sans remettre en cause la note d’information de la DRH de Février 2011 fixant le 31 Décembre pour solde de tout compte, après étude de la réalité des plannings, le Directeur s’est engagé à embaucher le nombre de mensualités nécessaires pour solder les congés restants avant le 31 Décembre dans de bonnes conditions.

 

Si certains recrutements ont déjà eu lieu, les difficultés rencontrées par les équipes et l’encadrement supérieur et de proximité montrent que ce recrutement tardif ne suffira pas.

 

Les raisons de ces difficultés sont claires et connues et dépassent largement le lissage pourtant réalisé:

 

-          le taux d’absentéisme pris en compte pour la répartition des effectifs alloués (5%) est largement sous-estimé par rapport aux réalités de la pratique.

 

-          De plus, la formation Cariatides (« priorité d’établissement ») en début d’année a aussi été très chronophage ( 900 jours d’absence rien que pour les infirmiers !!!). S’ajoute à cela la formation continue et les autres types d’absences ( groupes de travail, accréditation, mandats syndicaux,…) insuffisamment pris en compte.

 

-          Pour pallier aux arrêts maladie et assurer la continuité du service, de nombreux agents ont dû reporter leur congés/RTT et n’ont pu les reprogrammer dans les temps.

 

 

Nous invitons donc :

            - chaque unité, service, à faire remonter ses difficultés auprès  de la DRHRS et de  la DSIRMT pour demander les mensualités nécessaires à leur bon fonctionnement.

 

            - la Direction à respecter ses engagements

 

            et l’engagement et la disponibilité des personnels pour assurer la continuité du service public et de ses missions en leur garantisant leurs congés légitimes et donc en acceptant de repousser la date butoir pour solder les congés 2011 au 15 Janvier 2012.

 

 

En ne prenant pas en compte de cette réalité, la direction prend le risque de majorer l’épuisement des personnels et de générer découragement, démobilisation et colère si des congés étaient injustement perdus.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0
Loading
pages visitées